Webinar #2 Le management à distance est avant tout une question de proximité?


La villa Bonne Nouvelle poursuit son engagement pour identifier et évaluer l’évolution des modes de travail, en particulier suite au confinement. Suite à un premier webinar sur les nouvelles tendances d’un bureau qui dépasse les frontières d’un lieu unique, nous nous sommes penchés sur le management à distance et cette nouvelle proximité.

Précédemment trois de nos startups et experts se sont penchés sur notre nouveau rapport à l’espace de travail avec l’éclatement en différents lieux. Le challenge est de faire évoluer les modes de managements, dans un contexte de partage entre du présentiel et du distanciel qui va se développer encore plus dans nos pratiques de demain.
Comment accompagner les équipes dans ce changement ? Quels outils pour y arriver au mieux ?
Dans un premier temps, nous avons challengé nos startups résidentes sur ces sujets. Et dans un second temps, nous avons demandé à deux grands témoins du secteur d’apporter un regard croisé.

Côtés grands témoins, nous avons eu le plaisir d’accueillir :
Mr David Destoc Directeur général d’Oasys mobilisation
Mme Tania Dammert d’Orange France, Responsable du développement de la culture managériale et digitale, Orange France

Côté startups résident à la villa BN :
Johan Gautier, Cofondateur et CEO de Toguna
Charles Keller, Directeur général de laWEbox

Vous pouvez retrouver l’enregistrement de ce webinar ici code d’accès : VBN-webinar26juin

Johan Gautier Cofondateur de Toguna, nous a expliqué combien le sens est essentiel pour développer et maintenir un management à distance. « Nous, on a perdu l’unité de lieu du bureau, on a donc besoin de l’unité de sens. »

Charles Keller, Directeur général de laWEbox, a complété ce point de vue en parlant du management relationnel : « 70 % de l’engagement dépend de la qualité de la relation managériale. J’en veux pour preuve que la première raison des démissions en entreprise, avant sa raison d’être, c’est la mésentente avec son chef. ». Pour lui, la recette idéale du management par la relation se compose de 4 ingrédients importants.

1/4 de sens
1/4 d’exemplarité du top management. Si le patron ne dit pas bonjour, n’est pas la peine d’espérer que les managers en dessous prennent soin de leurs collaborateurs

1/4 de bonnes pratiques : inspirantes, pragmatiques, concrètes, rapides, éprouvées

1/4 d’animation de cette communauté managériale. À leur niveau également, ce qui engage, c’est l’interaction avec les autres managers. Entre pairs, on crée la confiance et on partage son expérience, ses situations, ses astuces.

 

Quant à Tania Dammert, Responsable du développement de la culture managériale et digitale chez orange: « effectivement cette période a permis une prise de conscience, elle a mis en avant cette importance du lien qui devient central. Ce lien, on l’a tissé de plein de façons en virtuel, on a découvert la différence entre le lien de subordination, le lien sincère et lien de solidarité ».
À Orange, Tania, avec plus de 200 managers, ont co-construit des repères de la culture qui ont pu être testés et appliqués ces derniers mois.
Ces repères sont : la culture, l’attention, la confiance, la coopération et l’agilité.
L’attention à soi, l’attention aux autres, a été essentielle.
La confiance, avec beaucoup de feedback, de l’entraide, d’oser faire quelque chose de nouveau, d’apprendre de ses erreurs, avoir la volonté de curiosité
La coopération et le sens avec la diversité, le partage, et l’extension de l’équipe de travail.
L’agilité à travers le pragmatisme, s’adapter, prendre une décision et y revenir et surtout accepter de ne pas tout contrôler.

Ces interventions se sont terminées par celle de David Destoc le Directeur Général d’Oasys mobilisation : « J’ai entendu tout ce qui été dit précédemment et cela m’évoque « le grand 8 ». Comment ce manège arrive à maintenir une unité de cohésion et de cohérence sur 8 dimensions ? »

1. L’unité de lieu, réfléchir au sens de vos équipes, faire une matrice entre présentiels distanciel et management collectif et individuel
2. Le manager doit garder les cohérences.
3. Retrouver une unité de sens des objectifs et des ambitions pour l’équipe managée. Cette période implique de devoir réviser les objectifs actuels. Ne surtout pas négliger les feedbacks sur le sens
4. N’oublions pas le client, réapprendre à manager son équipe, mais aussi sa clientèle.
5. Il va falloir s’organiser sur la manière de revisiter nos pratiques aux filtres de ce qui s’est passé, et comment l’appliquer en présentiel et en distanciel sur des équipes géographiquement éclatées.
6. Le remaniement du management : retravailler les chartes obsolètes du management dans les entreprises
7. Ne surtout pas négliger d’identifier les pratiques pour le management individuel et collectif
8. Et enfin, la cohérence entre la pratique les actes et les soft skills qui sont l’avenir.

Si vous souhaitez visionner le Replay, c’est ici.
code d’accès : VBN-Webinar26juin