Quelle équipe recruter pour faire parler vos données ?


La data explosant, de nouveaux profils professionnels émergent. Vous songez vous aussi peut-être à recruter un expert pour mieux exploiter vos données. Réfléchissez au type de profil dont vous avez le plus besoin : des explorateurs, des gestionnaires, des protecteurs ou des stratèges de la donnée ? Décryptage de ces nouveaux métiers qui ont pour vocation de faire parler vos données.

Les explorateurs de la donnée

Le Data Miner repère la donnée qui fait mouche
Il part à la recherche de la data-clé ou du bon croisement de données dans les bases à disposition de votre start-up. Objectif : répondre à une problématique business donnée. Il nettoie et formate la data, puis procède à son analyse pour la transformer en information exploitable et utile à votre activité.

→ Un profil utile si vous êtes en recherche de nouveaux business models, en innovation constante ou en amélioration continue de votre activité.

Le Data Scientist relève le sens (caché) des données
C’est lui qui analyse, exploite et donne du sens à un volume de données qui va croissant. Il intervient également dans la création d’algorithmes spécifiques pour des outils business performants et pertinents.

→ Un profil utile si vous recherchez le « couteau suisse de la data », qui sache répondre à des demandes de niche comme garder une vision globale de vos problématiques.

Le Data Analyst extrait la substantifique moelle des données
Son rôle est d’identifier les données à collecter pour répondre aux besoins de l’activité. Son objectif : en extraire des indicateurs concrets au service du business.

→ Un profil utile si vous monitorez votre activité à la data et que celle-ci coule à flot.

Les gestionnaires de la donnée

L’Architecte Big Data construit l’infrastructure d’accueil des données
Il élabore les solutions techniques à même de collecter et de gérer d’importants volumes de données. Il agrège les datas internes comme externes et conçoit leurs infrastructures de stockage, de manipulation et de restitution.

→ Un profil utile si vous croulez sous les données et qu’un ménage de printemps s’impose… tout en souhaitant poser les bases d’une organisation pérenne.

Les protecteurs de la donnée

Le Data Protection Officer protége la data
Doté de compétences informatiques, juridiques et en gestion de projet, il œuvre pour la protection et la valorisation des données en tant qu’actif immatériel. Le DPO – c’est son surnom – est notamment le garant du respect des dispositions du Règlement général sur la protection des données (RGPD).

→ Un profil utile si vous n’avez pas le sentiment d’être complètement d’équerre côté RGPD.

Le Hacker éthique est l’intrus bienvenu
Expert de la sécurité IT, le hacker éthique (ouvre un nouvel onglet) juge la vulnérabilité des systèmes d’information grâce à des tests d’intrusion notamment. S’il identifie des failles, cela permet à votre start-up de mieux se préserver des cyber-attaques criminelles.

→ Un profil utile si la sécurité est votre priorité n°1 ou si vous manipulez des données très sensibles.

Les stratèges de la donnée

Le Chief Data Officer a le lead sur la stratégie data
Véritable « directeur de la data », le CDO encadre data scientists et data analysts pour définir ensemble une stratégie de collecte et d’analyse de la donnée. Il transmet ensuite des recommandations au business sur la base des analyses de data effectuées.

→ Un profil utile si votre start-up a déjà atteint une taille critique et que la data est au cœur de votre activité. Si non, il est fort possible que vous jouiez vous-même ce rôle aujourd’hui.