Confiance et pertinence : quand la data est utile à tous


Pascal Laik, président de FollowAnalytics (ouvre un nouvel onglet), conduit la stratégie de cette start-up spécialiste du CRM mobile qui était présente sur le stand Orange du salon Viva Technology 2018. Il nous explique comment une utilisation raisonnée de la data peut impacter positivement la relation entre les différents acteurs économiques.

« Notre raison d’être est fondée sur une conviction : le mobile est désormais le canal privilégié de la relation client. Les Français passent en moyenne 2h30 par jour sur leur mobile, offrant un potentiel sans précédent en termes d’interaction client et de proximité. Tout l’enjeu est d’adresser un message pertinent et au bon moment !

Nous proposons à nos clients différentes briques de service pour y arriver : un outil de collecte de données, un tableau de bord permettant d’analyser les comportement utilisateurs et enfin un gestionnaire de campagne utilisant l’intelligence artificielle pour cibler des messages en ligne ou in app selon la situation de l’utilisateur.

Toute organisation qui gère des interactions clients via le mobile peut bénéficier de nos services. Le secteur qui nous porte le plus aujourd’hui est la banque-assurance, qui est actuellement en concurrence avec les acteurs 100 % digitaux (de type banque mobile) et qui réagit en développant une offre de services contextualisés grâce au mobile. Mais nous aidons également des organisations plus restreintes comme des associations ou des clubs sportifs soucieux de fédérer des communautés d’intérêt autour de contenus personnalisés.

« La connaissance client permet d’améliorer la pertinence de l’information proposée, et ainsi de ne pas encombrer chacun avec des messages promotionnels inutiles »
Pascal Laik
Président de FollowAnalytics

Plus globalement, nous sommes convaincus que l’analyse poussée de la data peut être utile à l’homme et à la société. Dans notre activité, la connaissance client permet d’améliorer la pertinence de l’information proposée, et ainsi de ne pas encombrer chacun avec des messages promotionnels inutiles, ni d’être trop intrusifs dans la vie des utilisateurs. Avec l’intelligence artificielle, il devient possible de travailler sur des segments de population beaucoup plus fins et précis que le marketing traditionnel, et ainsi d’apporter des propositions de services vraiment pertinentes. En analysant les comportements sur une interface, on peut par exemple envoyer des messages explicatifs sur le rôle de cette interface et sur ses modules plutôt que d’être uniquement centré sur un positionnement commercial.

Qu’il s’agisse de services innovants comme le respect de la confidentialité des données, l’enjeu-clé est finalement la confiance. Nous voyons dans le Règlement général sur la protection des données un acte fondateur pour le droit des utilisateurs. FollowAnalytics a d’ailleurs développé un outil pour aider les organisations dans leur mise en conformité. Avec notre Personal Data Wallet, l’utilisateur final peut facilement accéder à ses données et gérer son consentement via les interfaces de nos clients. Un dispositif inédit en Europe ! »

Pascal Laik © DR