Questions-Réponses Prix de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient


Une question sur le POESAM ? Envie d’en savoir plus sur nos modalités ? Besoin de nous contacter ? Retrouvez toutes les réponses à vos questions.

L’entrepreneuriat social consiste à créer une activité économique viable pour répondre aux besoins sociaux et environnementaux (accès aux soins, à l’éducation, aux énergies, à l’emploi, aux informations agricoles etc.). Fondamentalement, il s’agit d’entrepreneurs animés par l’objectif central d’avoir un impact social.

Le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique (POESAM) récompense trois projets ou nouvelles entreprises créées depuis moins de trois ans. Les lauréats proposent des solutions s’appuyant sur les technologies de l’information (utilisant le mobile ou l’Internet) pour subvenir aux besoins des populations les plus modestes du continent africain et du Moyen-Orient. Ce Prix est représentatif des valeurs et des engagements du Groupe sur cette zone.

En 2018, le Prix fête sa huitième édition. Lancé en 2011, ce Prix a particulièrement mobilisé les équipes de nos filiales sur la zone. Cette année, il évolue afin de récompenser plus de start-up : une première phase de concours nationaux a lieu dans les pays Orange participants (cf. liste dans le règlement en ligne) et chaque pays désignera 3 gagnants nationaux qui concourront automatiquement au Grand Prix International.

Non, chaque participant ne doit déposer son projet qu’une seule fois en sélectionnant un pays dans le formulaire en ligne d’inscription. Les 3 gagnants de chaque pays qui seront automatiquement positionnés pour concourir au Grand Prix International.

Ce sont des acteurs qui identifient un besoin social et utilisent des approches entrepreneuriales pour créer ces projets. Ils sont souvent passionnés, créatifs, et aiment la prise de risque.

Ce Prix s’adresse à toutes les personnes de plus de 21 ans, ou toutes les sociétés ayant moins de 3 ans d’âge. Il n’y a pas de critère de nationalité, seuls les projets eux-mêmes doivent s’implanter dans l’un des pays où Orange est présent en Afrique et au Moyen-Orient (listés dans le règlement). Ils doivent réellement contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations africaines. Les pays éligibles sont : Botswana, Burkina Faso, Cameroun, Cote d’Ivoire, Égypte, Guinée, Guinée-Bissau, Jordanie, Liberia, Madagascar, Mali, Maroc, République Centrafricaine, Sénégal, Sierra Leone, Tunisie.

Les candidats doivent déposer une seule fois leur dossier de candidature complet sur https://startup.orange.com/fr/ en allant sur le formulaire d’inscription du « Prix Orange de l’Entrepreneur Social».

Start-up.orange.com est le portail internet Orange dédié aux start-up. Ce media relaie le concours sur le web et organise le dépôt des dossiers. Pour plus d’informations rendez-vous sur https://startup.orange.com/fr/poesam/

Le lancement officiel a lieu le 1er mars 2018. Les candidats peuvent déposer donc leur dossier du 1er mars au 31 mai 2018 (21:00 GMT) sur entrepreneurclub.orange.com.
La fin du dépôt des dossiers de candidature est le 31 mai 2018 (21h GMT). Les jurys nationaux se réuniront et nommeront les 3 gagnants nationaux par pays courant septembre 2018 et le Grand jury international se réunira en octobre pour sélectionner les 3 gagnants du Grand Prix international. La remise du Grand Prix aura lieu le 14 novembre lors des AfricaCom Awards, le congrès de référence des télécoms en Afrique qui se tiendra au Cap en Afrique du Sud.

Les jurys nationaux et le Grand jury international sont composés de membres qui sont tous des professionnels des Nouvelles Technologies de l’information et de la Communication, de l’innovation et du développement notamment en Afrique et au Moyen-Orient. Cette année, le Grand jury international sera présidé par Cheik Tidiane Mbaye, ex CEO de Sonatel (Sénégal).

Les jurys, pour choisir les meilleurs projets technologiques, se basent sur l’impact social et environnemental de ceux-ci, sur leur degré d’innovation, sur la possibilité d’étendre la diffusion du produit ou service à plusieurs pays, et enfin sur la viabilité financière et le caractère réaliste des projets présentés.

Avant d’utiliser le mail de contact, vérifiez si la réponse ne se trouve pas déjà dans la liste des questions–réponses !

Contactez-nous : contact.poesam@orange.com