Femmes entrepreneures : bousculer le contexte en France


Par un engagement fort, Orange souhaite contribuer à bousculer le contexte connu en France.
  • 10% seulement des start-up y sont fondées par des femmes.
  • Ces entreprises ne recueillent que 7% du total des levées de fonds hexagonales.
  • Les entreprises comptant au moins une fondatrice sont 63 % plus performantes que celles fondées exclusivement par des hommes, preuve à nouveau, s’il en était nécessaire, que l’inclusion, la diversité est facteur d’une meilleure performance.

Par des initiatives conduites en propre et qui foisonnent sur tout le territoire, ou via des partenariats noués avec des acteurs locaux et régionaux, associations, etc, Orange développe très significativement son accompagnement envers les femmes créatrices de start-up.

Orange essaie aussi d’être acteur en encourageant les prises d’initiatives des femmes en amont !

Par exemple avec le Prix Orange du numérique décerné à l’occasion de Science Factor (ouvre un nouvel onglet), qui accompagne des collégiens et lycéens -et en particulier des filles- pour qu’elles fassent carrière dans le monde numérique.

Focus sur quelques initiatives récentes en France

1. Les dispositifs d’Orange en France

En 2018, Orange a lancé ce programme, qui constitue l’engagement du Groupe pour l’entreprenariat féminin dans l’ensemble des territoires.

Fabienne Dulac, Directrice Générale Adjointe d’Orange et CEO d’Orange France, a pris l’engagement, au nom d’Orange France, d’apporter son soutien à 100 femmes qui veulent entreprendre.

Dans chacune de ses 10 régions en métropole et dans les DROM (Départements et régions d’Outre-Mer), Orange accompagnera 10 femmes startuppeuses au travers de différentes formes de soutien.

Concrètement, le programme #FemmesEntrepreneuses a entamé son déploiement le 25 septembre 2018 à Marseille, avec les 10 premières start-up sélectionnées par un jury de professionnels Orange.

Les formes de soutien de ce dispositif sont diverses et définies en fonction des besoins et capacités de chacun:

  • L’inclusion de la startuppeuse chez Orange. Au travers de journées de « mentoring », la startuppeuse bénéficie de conseils professionnels sur des sujets marketing, relation client, financier ou bien encore technique et informatique. Elle peut bénéficier également d’un local, permanent ou occasionnel, pour une durée définie ensemble, ou d’une journée en boutique pour présenter et tester son offre.
  • Le management de transition. Orange met à disposition de la startup pendant quelques heures ou quelques jours un professionnel d’Orange, afin de l’aider à résoudre un problème ou passer un cap important dans le projet.
  • Les échanges et partages. Ce sont des temps de partage et d’échange libres autour des projets se matérialisant par des sessions de pitch devant des équipes Orange, ou bien encore des sessions d’entrainement aux levées de fonds.

En savoir plus :
Orange lance le programme #FemmesEntrepreneuses (ouvre un nouvel onglet), l’engagement pour l’entreprenariat féminin dans l’ensemble des territoires.

CEO : Carole Zisa-Garat, Diplômée de l’Ecole des Mines de Paris, membre du Conseil National du Numérique en 2016 et 2017.

Accélérée par Orange Fab France dès la saison 2 en septembre 2014, Telegrafik propose des services innovants aux personnes vulnérables et à leurs familles.

  • La plateforme logicielle intelligente de Telegrafik permet, à partir des données issues de capteurs positionnés dans des domiciles ou des résidences, de fournir des services de suivi d’activité et d’alerte.

La première solution lancée par la start-up, le service OTONO-ME, veille sur les personnes fragilisées ou âgées vivant seules à leur domicile, en toute autonomie. En effet, contrairement aux offres habituelles du marché, OTONO-ME ne nécessite pas de médaillon ou de bouton d’appel : il s’occupe de tout !

Différents capteurs surveillent en temps réel l’activité dans le logement. Si une anomalie est détectée (inactivité prolongée, activité au-delà des horaires habituels, etc.), une alerte est automatiquement envoyée aux proches ou aux services d’aide.

En savoir plus :
> Le site de la start-up (ouvre un nouvel onglet)
> Rencontre avec Bertrand Rojat, directeur adjoint du Technocentre Orange

2. Les dispositifs déployés en partenariat

Dans le cadre de sa politique de soutien au développement socio-économique et culturel des territoires, Orange participe avec ses partenaires (La Ruche, Simplon,…) à la promotion et à l’accompagnement de l’entrepreneuriat féminin, en particulier par le lancement de parcours dédiés.

1. « Les Ambitieuses » de la Ruche (espace de coworking collaboratif et incubateur): appel à projets
Un parcours d’accélération de start-up Tech For Good créées par des femmes, en Ile-de-France, Pays de la Loire et Nouvelle-Aquitaine.

A la suite du concours 7 lauréates bénéficient depuis le 16 avril 2018 de six mois d’accélération intensive au sein du parcours de La Ruche : un accompagnement sur-mesure qui comprend du mentorat, des workshops, des mises en relation avec des experts et une préparation intensive pour passer du business plan à la levée de fonds.

En savoir plus :
> La Ruche lance l’appel à projets « les Ambitieuses » (ouvre un nouvel onglet)
> Le site des « Ambitieuses » (ouvre un nouvel onglet)

2. #Makeuses de Simplon.co, une entreprise sociale agréée solidaire labellisée “French Tech »: appel à projets

Le concours est porté par la Fondation Simplon et ses partenaires : la Fondation SNCF, la Fondation Manpower Group et Orange.

Il vise à faire connaître et à soutenir financièrement les femmes qui ont un projet de fabrication numérique pour renforcer la mixité dans ce secteur d’avenir.

3 prix, comprenant chacun 4 000 € de soutien financier et 3 000 € de mise à disposition du Fablab solidaire de Simplon.co à Paris (créé en partenariat avec la Fondation Orange), ont été décernés le 8 mars 2018 et permettent aux lauréat.e.s de développer leurs projets.

3. Hackhaton…

En partenariat avec le collectif Women Hackers Action Tank, Orange a entamé, le 19 octobre 2018 à Paris, une tournée nationale de hackathons sur le thème de l’Entrepreneuriat au Féminin.

Le hackathon #FemmesEntrepreneuses ? C’est un marathon de l’innovation au féminin qui vise à imaginer, concevoir et prototyper des produits et services et promouvoir l’entrepreneuriat féminin. Si les équipes qui relèveront les défis sont mixtes, ce sont des femmes qui ont vocation à les animer et les manager.

En savoir plus :
> Hackathon Femmes & Entrepreneuriat

Le 27 juin 2018 a été lancée la Fondation Femmes@Numérique.

Orange s’est engagé et accompagne la Fondation Femmes@Numérique, initiative de Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat au Numérique, afin de promouvoir la place des femmes dans le secteur du numérique.

Orange s’associe ainsi aux 42 entreprises fondatrices et aux 45 associations, dont certaines sont déjà des partenaires d’Orange.

Le groupe Orange s’engage depuis plus de 10 ans pour l’égalité professionnelle, en particulier pour développer la mixité des métiers techniques et sensibiliser les jeunes filles à ces métiers, et ce afin d’enrichir leur réflexion au moment des choix d’orientation.

L’annuaire des 10 000 femmes du numérique

Afin de rendre visible et de valoriser les femmes dans le numérique, la Fondation Femmes@Numérique a choisi de créer un annuaire des « 10 000 femmes du numérique ».

Cet annuaire a pour vocation d’aider le collectif Femmes@Numérique à trouver, partout en France, les relais de son action en faveur de l’accès des femmes aux métiers du numérique.

En s’inscrivant sur cet annuaire, les femmes exerçant dans un des nombreux métiers du numérique acceptent d’être contactées par les partenaires de la démarche Femmes@Numérique afin de mener l’une des actions pour lesquelles elles auront indiqué leur volonté de soutenir l’initiative.

Feeleat
Avec le programme « Devenez entrepreneur du digital », le Groupe prodigue formations, moyens et accompagnement aux collaborateurs et collaboratrices désireux de créer leur propre start-up. Morgane Soulier, ex salariée Orange, a bénéficié de ce programme pour créer sa start-up. Elle propose un site web et une application pour la lutte contre les troubles alimentaires (notamment l’anorexie).

En savoir plus :
> Le site de Freeleat (ouvre un nouvel onglet)

3. Les dispositifs déployés à la fois en France et MEA

Orange Fab France a annoncé cette initiative le 24 mai 2018, à l’occasion de Viva Technology. Elle est dédiée aux femmes entrepreneures partout dans le monde. Pendant l’été, de nombreuses femmes ont candidaté : Orange a reçu plus de 300 dossiers venus de tous horizons !

Et le 28 septembre 2018 à Orange Gardens (l’écocampus Innovation d’Orange, situé en Ile de France), les neuf lauréates de la première promotion Women Start étaient révélées ! Sept d’entre elles sont françaises et deux sont africaines.

Objectif de ce programme d’accélération : le business. Il s’agit de renforcer la relation entre Orange et ces start-up fondées par des femmes, via la signature de partenariats commerciaux ainsi que de préparer leur internationalisation.

En savoir plus sur les 9 start-up de cette saison 1 :
> 1re promo de « Women Start » : prêtes, c’est parti !
> Orange Fab France lance la première promotion de « Women Start » (ouvre un nouvel onglet)

Fondatrice : Domitille Esnard-Domerego
Key Infuser (ouvre un nouvel onglet) conçoit et développe des solutions robotiques innovantes. Domitille Esnard-Domerego et son équipe ont créé le robot breveté KiOne dont l’objectif est d’attirer les clients dans les boutiques, à des événements et sur le e-commerce tout en éduquant la cible et en facilitant le travail du vendeur. L’utilisateur essaie facilement n’importe quel produit numérique (smartphone, périphérique connecté, applications) via le robot grâce à sa technologie tactile et à l’Intelligence artificielle. Plus de 10 000 démonstrations ont eu lieu à ce jour !

Key Infuser a signé en octobre 2018 un partenariat tripartite avec Orange et Samsung pour déployer ses robots « démonstrateurs » du nouveau Galaxy Note 9 à l’échelle internationale. Les robots sont, aujourd’hui, disposés dans 17 boutiques Orange dans 7 pays : France, Belgique, Luxembourg, Pologne, Espagne, Slovaquie, Roumanie. Ce partenariat entre un opérateur télécom, un constructeur de téléphones et une start-up montre les capacités d’innovation de chacun dans le secteur du retail. Grâce à cette collaboration, de nouvelles fonctionnalités ont été développées et KiOne sait maintenant écrire avec le stylet du Galaxy Note.

Key Infuser est présent avec Orange sur le Women’s Forum à Paris en novembre 2018.

En savoir plus :
> Le site de la start-up (ouvre un nouvel onglet)

Fondatrice : Arielle Kitio
« Faire de la détection, de l’encadrement et de l’éclosion du génie des jeunes un standard. Parce que chaque enfant est un super-Héros. »

Pionnière dans la conception de plateformes ludiques et personnalisées d’initiation au codage et à la robotique pour enfants en Afrique francophone, Caysti est une organisation spécialisée dans la formation, le mentorat et la promotion d’outils technologiques innovants et méthodologies éducatives personnalisées qui facilitent l’accès égalitaire à une éducation de qualité des enfants en bas âge.

Caysti est un centre d’éveil technologique, de développement de la créativité et de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes via le numérique. Basée le paradigme d’éducation personnalisée, Caysti propose des programmes pédagogiques et logiciels (abcCode) hautement interactifs, ludiques centrés sur l’apprenant suivant une méthodologie unique 6-en-1: Découvrir, Apprendre, Pratiquer, Créer, Solutionner, S’Amuser.

La start-up offre aux jeunes des compétences techniques, technologiques ; renforce leurs aptitudes cognitives transversales et leur insuffle également l’état d’esprit nécessaire à la réussite de leurs projets dans un monde porté par la révolution numérique. Elle soutient ainsi l’essor des prochaines générations de solutionneurs, de leaders des technologies numériques en Afrique et a à cœur de réduire la fracture genre dans l’économie numérique.

Plusieurs fois primée
Caysti était l’un des finalistes du Grand Prix Orange de l’entrepreneur social 2017, où la start-up représentait le Cameroun.

Caysti a également été classé en Octobre 2018 dans le top 50 des innovations dans le secteur de l’Education par l’Union Africaine.

La start-up a intégré le programme Women Start d’Orange Fab France en 2018.

En savoir plus :
> Le site de la start-up (ouvre un nouvel onglet)
> Le programme pédagogique abcCode (ouvre un nouvel onglet)

Fondatrice : Naledi Magowe
A mis au point une plateforme donnant accès à un bouquet d’applications centré sur un chat très similaire à Whatsapp via la technologie USSD, afin d’accéder à coût maitrisé pour les clients à des fonctionnalités avancées avec de simples téléphones portables. La plateforme propose en plus du chat un accès wikipédia, un accès mail (Gmail, Yahoo,…) et un service mAgri, qui permet aux fermiers d’accéder à des informations sur l’agriculture, des informations de prix et une place de marché.

Brastorne qui travaille depuis trois ans avec Orange Botswana, est une start-up de 40 personnes avec 600 000 utilisateurs sur son service et plus de 100 000 utilisateurs actifs en permanence. L’équipe prépare activement sa diversification sur des services hors USSD et en particulier elle expérimente un service de conciergerie très prometteur en termes d’usage et d’acquisition clients au Botswana. La contribution au service d’Orange Botswana a été le lancement d’une campagne SMS auprès de leurs clients.

En savoir plus :
> Le site de la start-up (ouvre un nouvel onglet)

Fondée par Rania Belkahia, présidente.
Afrimarket est une plateforme de e-commerce spécialisée sur le continent africain (et particulièrement présente en Afrique de l’Ouest). Initialement destinée aux diasporas africaines vivant en France, auxquelles elle permettait de commander à distance des biens pour leurs proches en Afrique, l’entreprise a peu à peu étendu son offre pour proposer une offre de e-commerce domestique complète. Cette offre est aujourd’hui disponible dans cinq pays : Côte d’Ivoire, Sénégal, Cameroun, Bénin et Mali.

Sa spécificité ? Ce ne sont pas les marchands qui mettent leurs produits en vente directement sur le site, mais Afrimarket qui les sélectionne, en priorisant les produits adaptés à la demande des consommateurs.

Une autre particularité : un investissement fort dans un service de livraison de qualité. Afrimarket a développé un outil qui fonctionne sur la localisation GPS pour assurer les livraisons sans se baser sur un système d’adresses classique, et a mis en place toute une chaîne logistique pour livrer les produits au plus près des clients.

Afrimarket a été accélérée en avril 2014 par la saison 1 d’Orange Fab France. Orange Digital Ventures a ensuite participé à plusieurs levées de fonds pour permettre à la société d’accélérer son expansion.

En savoir plus :
> Le site de la start-up (ouvre un nouvel onglet)
> La fiche de la start-up sur le site de Digital Ventures (ouvre un nouvel onglet)

Retrouvez la start-up Afrimarket dans le programme Start-up Stories

Rania Belkahia | Comment Afrimarket contribue à l’essor du ecommerce en Afrique