Orange promeut l’entrepreneuriat au féminin : en France, en Afrique et au Moyen-Orient


De façon générale, le Groupe soutient de nombreuses start-up, de plusieurs façons partout dans le monde. Son objectif : accompagner 500 start-up à l’horizon 2020. En particulier, Orange encourage l’innovation sociale et l’entrepreneuriat au féminin, car l’innovation doit venir aussi bien des hommes que des femmes pour qu’elle soit utile à tous dans la société !

Malgré des progrès réalisés ces dernières années, l’entrepreneuriat au féminin doit plus que jamais être développé. Dans le monde, seulement environ 20% des start-up sont fondées par des femmes et, globalement, elles lèvent moins de fonds que les hommes.

En France1 :

  • 30% des salariés du numérique sont des femmes, secteur stratégique pour la création d’emplois et de nouveaux métiers.
  • Parmi elles, 16% sont des développeuses.
  • Et 12% dirigent des start-up.

En Afrique et au Moyen Orient, Orange est particulièrement actif pour soutenir et faire grandir les innovations portées par les femmes :

  • Dans le monde arabe des pays d’Afrique, la proportion d’entrepreneuses du numérique est révélatrice. 25% des start-up sont fondées ou dirigées par des femmes, contre 17% aux Etats-Unis.
  • En Afrique, beaucoup de femmes réinvestissent leur revenu pour leur communauté (jusqu’à 90% de leurs ressources).

C’est pourquoi Orange a déployé plusieurs initiatives pour accompagner les femmes entrepreneures, en particulier en France et en Afrique et au Moyen-Orient.

1 Chiffres issus du Rapport Final – Attractivité des métiers du numérique et de l’ingénierie pour les publics féminins en France, étude réalisée pour Syntec numérique (membre de l’OPPIECC), février 2016.