Rencontre avec Yann Kandelman, Directeur des Investissements d’Orange Digital Ventures


Entré chez Orange en 2008 pour gérer les partenariats avec les acteurs de l’écosystème digital (Facebook, Twitter, Wikipédia…), je suis depuis 2012 en charge de l’équipe d’Orange Digital Investment, qui gère à la fois l’activité de corporate venture au travers d’Orange Digital Ventures, des acquisitions ou investissements stratégiques digitaux du Groupe, ainsi que nos investissements dans des fonds externes de capital risque.

« Nous ciblons en priorité les entrepreneurs et les start-up dont l’ambition est de faire émerger les services, technologies et modèles économiques qui définiront l’opérateur digital de demain »

Yann Kandelman, Directeur des Investissements d’Orange Digital Ventures

« Lancé en 2015, Orange Digital Ventures (ODV) est un fonds d’investissement corporate early stage de 150 M€. Il soutient les start-up qui ont une première assise (avec un produit et des premiers clients ou pilotes), et qui recherchent des fonds pour accélérer leur développement. ODV est un fonds evergreen, c’est-à-dire que nous réinvestissons les plus-values issues des sorties (rachat ou introduction en bourse d’une start-up) dans de nouveaux projets.

« Au-delà du financement, ODV apporte une valeur ajoutée de « smart money » aux start-up sélectionnées en facilitant la mise en place de synergies avec le Groupe et ses clients. Commerciales tout d’abord : leurs solutions pourront être distribuées par Orange ou Orange Business Services par exemple, ou utilisées au sein du Groupe. Techniques ensuite : les start-up bénéficient du soutien du réseau d’experts Orange.

« Nous découvrons chaque jour des start-up ambitieuses grâce à notre sourcing proactif et à nos réseaux de détection – notamment internes en faisant levier sur la capillarité du Groupe et en externe avec nos confrères. Nous en rencontrons également sur des salons ou bien des entreprises nous contactent directement. Nous ciblons en priorité celles en lien avec les cinq priorités stratégiques d’Orange : internet des objets, nouvelles connectivités, entreprise digitale (Cloud, Big Data, cybersécurité, intelligence artificielle, expérience client…), services financiers mobiles ainsi qu’Afrique et Moyen-Orient.

« La sélection est opérée par une équipe pluridisciplinaire qui rassemble les membres d’Orange Digital Ventures passionnés et experts du numérique, accompagnés par des membres de l’équipe juridique et financière. La dimension humaine des entrepreneurs et la qualité des équipes qu’ils ont constituées représentent évidemment des critères de sélection primordiaux. Si la courbe de progression en termes de chiffre d’affaires ou de nombre d’utilisateurs est passée au crible, le critère déterminant reste le degré d’innovation de la solution proposée. Peut-elle révolutionner un secteur ou une activité ?

« Le fonds ODV cherche à investir dans des acteurs qui – quel que soit leur pays d’origine – ont l’ambition de se développer à l’international pour devenir leader mondial de leur domaine. Notre fonds se doit par conséquent d’être global : nous avons réalisé à date 15 investissements depuis 2015, dont environ la moitié aux États-Unis et l’autre en Europe. Nous avons récemment lancé Orange Digital Ventures Africa, un programme dédié aux start-up africaines (ou ciblant le marché africain) avec une équipe dédiée basée à Dakar. »

« Orange a apporté à Actility des fonds, une collaboration technique, une aide à l’international… et de la crédibilité »

Olivier Hersent, cofondateur de la start-up Actility – leader dans la fourniture de solutions réseaux et dans la gestion de systèmes d’information pour l’Internet of Things (IoT).

Quels atouts avez-vous mis en avant pour bénéficier d’une levée de fonds auprès d’Orange Digital Ventures ?

Nous avons pu miser tout d’abord sur le côté disruptif de nos solutions. Celles-ci apportent de nouveaux marchés au monde des télécoms et de nouvelles applications aux technologies connectées et à l’IoT. Notre leadership sur le marché a été notre autre atout majeur.

Comment fonctionne au quotidien le partenariat avec Orange ?

Notre partenariat avec Orange s’étend à différents domaines. D’abord, les opérations à l’international nous donnent accès à différents marchés. Ensuite, nous collaborons au quotidien pour concevoir des produits innovants comme des trackers pour les transports et la logistique, des lampes connectées destinées aux smart cities…

Quelles avancées majeures avez-vous pu réaliser grâce aux fonds alloués et/ou aux synergies développées avec Orange ?

Orange Digital Ventures, investisseur stratégique et historique d’Actility, a accompagné notre déploiement très tôt. Les fonds alloués, couplés à un partenariat technique, nous ont permis de nous développer et d’étendre nos activités sur de multiples maillons de la chaîne de valeur de l’IoT. Bénéficier d’un financement d’ODV et du soutien de tout le Groupe nous a aussi apporté une plus grande crédibilité. Orange a validé la pertinence de nos projets vis-à-vis du marché en choisissant de nous accompagner ! En 2017, nous avons ainsi bouclé un second tour de table de 75 M€.