Rencontre avec Rana Al Dababneh, directrice de la communication Orange Jordanie


J’ai obtenu une licence en génie industriel de l’Université de Jordanie. Ensuite, à partir de 2002, j’ai occupé plusieurs postes au sein de la Jordan Telecom Company, en commençant par le département marketing, puis j’ai accédé à une fonction dirigeante chez Wanadoo, qui par la suite fut intégré au groupe Orange en Jordanie. J’ai ensuite fait partie de l’unité Entreprise en tant que responsable marketing, puis j’ai été transféré à l’unité Stratégie, où j’ai occupé le poste de directrice de gestion de projets. Enfin, cette année, j’ai accepté le poste de directrice des relations publiques, de la RSE et de la communication.

Rana Al Dababneh, directrice des relations publiques, de la RSE et de la communication d’Orange Jordanie :

« BIG by Orange est le seul accélérateur de Jordanie qui se focalise sur la phase de croissance, une phase extrêmement critique pour les start-up, puisque 90 % d’entre elles échouent à ce stade. »

« BIG by Orange Jordanie fait partie du réseau Orange Fab, le programme d’Orange visant à soutenir les start-up du monde entier. Chaque année depuis 2015, nous sélectionnons six start-up et leur offrons notre aide et un accompagnement, les aidons à accélérer leur croissance, leur proposons des formations et leur fournissons des installations de co-working, ainsi que des conseils dans les domaines du marketing et des communications.

« Si le programme se focalise sur les start-ups jordaniennes, il reste ouvert à tous les entrepreneurs de la région du moment que leurs services s’appliquent au marché jordanien. Pour nous, il s’agit avant tout de « responsabilité entrepreneuriale de l’entreprise ». Nous ne demandons aucun revenu ni aucune action participative à nos start-up. Nous voulons simplement aider la communauté et soutenir les entrepreneurs et leur contribution potentielle au développement économique de Jordanie.

« Nous ne nous limitons pas aux start-up dans le domaine des TIC (technologies de l’information et de la communication), nous travaillons avec tous types de jeunes entreprises proposant un produit ayant un impact social positif. À vrai dire, nous nous sommes associés à des start-up de jeux vidéo, à des moteurs de recherche, à une plate-forme d’apprentissage destinée aux étudiants ayant des besoins spéciaux, à des start-up du secteur des livres audio. Bref, une multitude de secteurs !

« La culture de la création d’entreprises en Jordanie est très dynamique : 70 % des start-up du monde arabe sont basées en Jordanie. Il n’existe qu’un seul vrai autre accélérateur ici, Oasis500, mais celui-ci se concentre sur la phase d’idée. BIG by Orange est le seul accélérateur de Jordanie qui se focalise sur la phase de croissance. Il s’agit d’une phase extrêmement critique pour les jeunes entreprises, puisque, selon les statistiques, 90 % d’entre elles échouent à ce stade.

« Jusqu’à présent, le programme a rencontré un franc succès. Une de nos quatre start-up a signé des contrats commerciaux portant sur la vente de son chatbot en langue arabe à un partenaire majeur. D’autres start-up ont fourni du contenu, des jeux et des services de formation à des entreprises et projets au sein de notre réseau. Nous avons également créé un partenariat avec Facebook qui nous permet d’organiser un concours de chatbot avec Facebook Messenger et de co-organiser une conférence Facebook F8. Plus important encore, chaque start-up avec laquelle nous avons travaillé via le programme BIG by Orange est toujours en activité et continue de se développer, ce qui est remarquable dans un environnement aussi compétitif que le nôtre. »

« BIG by Orange a mis à notre disposition un excellent environnement de travail, ainsi que tous les outils et ressources dont nous avions besoin pour élaborer nos produits et services, et les présenter de la manière la plus professionnelle possible. »

Abdallah Faza
Co-fondateur et PDG d'Arabot

Arabot a été fondé en mai 2016 à Amman, en Jordanie, par Abdallah Faza et Kais Hassan. L’entreprise fabrique des bots arabes à un prix abordable qui utilisent un moteur de traitement du langage naturel ultra-moderne pour améliorer et automatiser l’expérience client pour les utilisateurs de télécommunications dans le monde arabe. Abdallah Faza, co-fondateur et PDG d’Arabot, nous en dit plus sur son entreprise.

D’où est venue l’idée de créer Arabot ?

Facebook avait annoncé l’extension de la plate-forme Messenger, permettant aux entreprises de créer des chatbots dédiés au service. Toutefois, l’introduction de services de chatbots et de solutions conversationnelles basées sur l’IA dans le monde arabe nécessitait un bot capable de parler en arabe. Deux semaines après cette annonce et conscients du changement conceptuel de l’interaction client-entreprise et de la demande pour les bots arabophones, nous avons décidé de créer Arabot.

Vous avez rejoint BIG by Orange pendant sa troisième saison. Pouvez-vous nous en dire plus sur votre association avec le programme ?

Arabot a été créé avec BIG by Orange. Le concept et la structure de cet accélérateur nous ont permis de développer des valeurs uniques. Dès le début, le programme a mis à notre disposition un excellent environnement de travail, ainsi que tous les outils et ressources dont nous avions besoin pour élaborer nos produits et services, et les présenter de la manière la plus professionnelle possible. Le programme nous a également permis de connaître le réseau de partenaires et de clients d’Orange. Grâce à lui, nous avons signé notre premier contrat avec Orange Jordanie, le principal fournisseur de télécommunications du pays, nous avons organisé un « bot hackathon » en partenariat avec Facebook, et nous avons signé avec trois grandes marques régionales, dont Aramex et Bayt.com.

Comment se porte l’entreprise aujourd’hui ?

Notre entreprise est en pleine croissance ! Notre équipe se compose désormais de neuf membres, et nous nous sommes étendus à la région du Golfe, avec des clients aux Émirats arabes unis et bientôt en Arabie saoudite. De plus, nous avons enregistré une croissance du chiffre d’affaires de 25 % d’un trimestre à l’autre. Nous avons également établi un partenariat avec Kleptica, entreprise pionnière dans le domaine de l’automatisation des processus, et travaillons avec eux pour offrir une solution unique de forfait groupé à la fois pour les entreprises et organismes gouvernementaux, afin de les aider à améliorer l’efficacité de leurs processus de gestion.

Quel conseil donneriez-vous aux jeunes entrepreneurs ?

Croyez en votre idée, choisissez soigneusement vos partenaires et collègues et créez un produit qui améliore les services existants ou résout des problématiques et défis clés. Une fois que vous avez compris cela, le plus important est probablement de commercialiser vos produits au prix adéquat, afin qu’ils répondent aux besoins et exigences du marché à un prix acceptable pour les segments ciblés.