VivaTech ou la fièvre du pitch


Partenaires indispensables de l’innovation, les start-up sont à l’honneur à VivaTech. Elles sont plus de 5 000 à participer à l’événement sur les trois jours. 55% d’entre elles sont venues de l’étranger. En quête de financements, de partenariats technologiques ou simplement de bonnes idées… près d’un millier d’investisseurs sont là pour les rencontrer et dénicher les pépites.

Objectif 80 pitch

Le deuxième jour de VivaTech est placé sous le signe du pitch ! Entre le Demo Day international et les autres start-up présentes sur le Lab Orange, les jeunes pousses ont défilé pendant plus de quatre heures pour présenter leurs solutions. Objectif à fin du Salon : 80 pitch sur le stand Orange, soit l’intégralité des 40 start-up qui accompagnent Orange à VivaTech et des 40 start-up accélérées par les Orange Fab.

Le Demo Day international constitue une occasion de rencontrer les start-up accélérées par le réseau Orange Fab partout dans le monde. En plus du programme d’accélération, elles bénéficient d’un accès privilégié au fonds d’investissement Orange Digital Ventures (ouvre un nouvel onglet) – et d’une vitrine idéale pour rencontrer des investisseurs à VivaTech.

Aidez-nous à innover !

Avant que s’enchaînent les sessions de pitch, les visiteurs du Lab Orange ont été accueillis pour un petit-déjeuner en présence de Mari-Noëlle Jégo-Laveissière, EVP Innovation, Marketing & Technologies et Pierre Louette, Directeur Général Délégué, Secrétaire Général d’Orange. « VivaTech est bel et bien the place to be pour l’intelligence collective, » a déclaré Mari-Noëlle Jégo-Laveissière, rappelant que l’objectif d’Orange est de partager ses ressources – réseaux, plateformes, capacités d’innovation – avec tout l’écosystème. Le message-clé aux start-up dans l’assistance : « Aidez-nous à innover ! Nous avons besoin de vos idées pour créer de nouveaux services pour nos clients. »

« On sent vraiment l’énergie qui anime ce grand rendez-vous qu’est VivaTech », a ajouté Pierre Louette. « C’est un événement « très Orange » : mélanger toutes les idées et être prêt à dénicher les plus belle, d’où qu’elles viennent. »

« Rendre sa grandeur au financement des start-up »

Pour ouvrir le VC Summit, édition 2017 Pierre Louette s’est chargé d’offrir un guide pratique à l’attention des start-up dans l’assistance. L’objectif : faire bénéficier les start-up d’un aperçu du mode de fonctionnement des VC. Intitulée « Make start-up financing great again », sa courte intervention s’est focalisée sur certains messages-clés : « Je me souviens de l’éclatement de la précédente bulle. Je ne pense pas que nous faisons face à une situation similaire mais il faut apprendre les leçons du passé. »

Les leçons-clés, directement adressées aux start-up et entrepreneurs dans l’assistance, étaient les suivantes : fight right (« se battre, mais juste assez »), drive safe (« conduire prudemment ») et take advantage of the local specificities (« profitez des spécificités locales »).

Bien que les start-up aient beaucoup gagné en maturité, Pierre Louette les met en garde contre les excès de confiance. « Je me souviens de sociétés dont les fonds levés disparaissaient dans le marketing et le branding. Ce phénomène est plus rare de nos jours, mais attention à ne pas tomber dans la frénésie d’investissement : sachez qu’un VC digne de confiance ne vous promettra jamais tout ce que vous voulez. Avancez prudemment. »

Pas qu’un modèle mais des modèles

Pierre Louette a également souligné que le nombre d’entreprises disposant d’une structure dédiée au financement a doublé en cinq ans. Pour vraiment tirer profit de cette dynamique, en revanche, il recommande d’élargir ses horizons, en rappelant de nombreuses opportunités en Asie – particulièrement propice aux investissements dans la FinTech – en Inde et en Europe. De même, l’Afrique s’impose rapidement comme une terre d’investissements et accomplir de grands bonds vers l’innovation digitale et la finance dématérialisée.

En conclusion : les entrepreneurs doivent trouver le modèle qui leur convient le mieux. « La diversité d’acteurs, ce grand élan vers le financement de l’innovation, tout ceci est très impressionnant. Ne faites pas l’erreur de vous focaliser sur la Silicon Valley comme certains le sont sur Hollywood ; toutes les belles histoires ne viennent pas de Californie ! »

« Beaucoup d’énergie rassemblée ici »

Regards sur cette deuxième édition de VivaTech, lancement d’Orange Digital Ventures Africa…le débrief avec Pierre Louette.