LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ DES FEMMES SÉNÉGALAISES VIVANT EN MILIEU DÉFAVORISÉ : VERS UN RENFORCEMENT DE LEURS CAPACITÉS PROFESSIONNELLES ET ENTREPRENEURIALES


Logo :
Nom du porteur du projet :
M. NIANG EL Hadji Malick
Pays de déploiement du projet :
Sénégal
Secteur :
Femmes
Quel problème votre entreprise veut-elle résoudre ? :
Le souci du projet étant d'accompagner des femmes démunies et de prévenir les difficultés socio-économiques auxquelles elles sont confrontées dans leurs localités, les responsabiliser et les encadrer.
Quelle solution apporte votre entreprise ? :
Le projet va réunir et organiser des groupes de femmes démunies dans des petites et moyennes entreprises (PME) qui vont désormais avoir une autonomie économique et financière fiable et durable.
Décrivez votre projet :
Dans les 45 départements du Sénégal, nous avons identifié plusieurs localités où le taux de chômage des femmes atteint des pourcentages préoccupants. Laissées à elles mêmes et ne bénéficiant pas du soutien des autorités, sans encadrement,, on compte nombre de femmes et d'enfants devant se partager un espace réduit, dépourvu de tant de choses, provoquant l’aggravation des conditions de vie, propice à des problèmes socio-familiaux multiples. Le projet doit démarrer à lampsar, village situé dans le département de Saint-Louis, à 21 Km de la ville et se fixe comme objectif majeur de soutenir les efforts déployés par des femmes démunies pour s’organiser, entreprendre des actions économiques visant à se procurer un revenu régulier, gérer ces actions et améliorer leur niveau et qualité de vie. Ce projet requiert surtout l’usage de l’outil informatique afin de pouvoir travailler dans de bonnes conditions et par conséquent dans le renforcement des aptitudes professionnelles. e souci du projet étant d'accompagner des femmes démunies et de prévenir les difficultés socio-économiques auxquelles elles sont confrontées dans leurs localités, le présent projet va leur permettre de trouver des moyens simples en les formant dans les techniques de base de l'artisanat et de l'entrepreneuriat. Elles seront formées à pouvoir valoriser les produits locaux pour réduire l'importation. Elles maîtriseront les normes et standard d’hygiène internationales afin de pouvoir exporter leurs produits.