[VivaTech] L’Afrique au cœur du salon


L’Afrique est à l’honneur au salon Viva Technology 2018 ! L’un des piliers de l’évènement, Afric@Tech, va en effet réunir start-up, investisseurs et entreprises à la pointe de la transformation digitale du continent et faire toute la lumière sur un écosystème en plein essor. Tour d’horizon des enjeux liés à l’innovation digitale en Afrique et des dispositifs dédiés signés Orange.

Un boom digital et entrepreneurial à l’échelle d’un continent

Marché déjà ultra dynamique, l’Afrique est en passe de devenir un terrain de croissance colossal, avec une population estimée à 1,4 milliard d’individus à l’horizon 2021 – et dotée d’un milliard de smartphones. Reste, aujourd’hui, à relever le défi de l’accessibilité au réseau, mais aussi à l’énergie. Tandis que de nombreux acteurs, Orange en tête, investissent fortement pour en connecter les territoires, l’écosystème digital africain se distingue par le développement de solutions fondées sur des ressources « low-tech ».

L’Afrique, terre du paiement mobile

Le faible taux de pénétration des services bancaires et de la connectivité internet ont, en Afrique, imposé le développement de moyens alternatifs pour les paiements peer-to-peer, adaptés aux contraintes locales. L’exemple le plus célèbre est sans doute Orange Money (ouvre un nouvel onglet). Née d’une innovation populaire – l’échange de crédits de communication Orange entre clients pour remplacer l’argent liquide – cette solution a traité des transactions d’une valeur totale de 14,5 milliards de dollars en 2016. Ce succès tient en partie à sa simplicité technique, dont les principaux composants sont le SMS et le protocole USSD.

USSD, SMS et API, fers de lance de l’innovation digitale

Le protocole USSD permet d’accéder à des services digitaux grâce à un téléphone portable, via la connectivité 2G et la communication par SMS afin de mettre à jour son statut sur les réseaux sociaux, faire des achats en ligne ou bien des paiements en peer-to-peer. L’automatisation de ces moyens peu coûteux, par le biais d’API, débouche sur de puissantes combinaisons, notamment dans les domaines de l’agriculture connectée, la e-santé et le e-commerce (ouvre un nouvel onglet).

Les API Orange pour l’Afrique et le Moyen-Orient

Pour aider les développeurs et distributeurs de services mobiles à surmonter certaines barrières au développement, Orange propose une suite d’API dédiées, organisées autour de trois piliers :

Retrouvez toutes ces API en accès direct sur Orange Developer (ouvre un nouvel onglet) et découvrez comment elles peuvent vous aider à développer, distribuer et monétiser les services digitaux en Afrique et au Moyen-Orient.

Ils seront à VivaTech 2018

Orange sera entouré de plusieurs start-up dont l’activité est focalisée sur l’Afrique et le Moyen-Orient, dont plusieurs issues du réseau Orange Fab. Parmi celles-ci, vous pourrez rencontrer :

Et ne manquez pas le Démo Day International de VivaTech où les start-up issues de la dernière saison des Fab – Afrique & Moyen-Orient, Europe, Asie… – viendront pitcher leur solution au monde entier !

Orange, partenaire de la transformation numérique de l’Afrique et du Moyen-Orient

Orange a mis en place depuis plusieurs années des structures d’accompagnement financier et humain afin d’encourager la croissance des start-up dans cette région du monde. Petit tour d’horizon.

À lire aussi

> « Il faut faire émerger des figures emblématiques d’entrepreneurs africains » : rencontre avec Ludovic Centonze, Responsable de projets Orange pour le développement.

> Infographie : Orange Digital Ventures Africa (ouvre un nouvel onglet)