Rencontre avec Benoit Tesson, Responsable Channel Marketing EMEA


Orange, Samsung et Key Infuser : un partenariat à 3, facteur d’innovation opérationnelle.

« Pour la première fois, nous avons formé un partenariat tripartite associant un constructeur et un opérateur-distributeur à une start-up dans une approche de test and learn »

Benoit Tesson, Responsable Channel Marketing EMEA

À travers ses programmes d’incubation et d’accélération de start-up, Orange encourage la diffusion des innovations les plus prometteuses auprès des entités du Groupe. L’objectif : confronter les projets mûris en laboratoire à la réalité opérationnelle pour les évaluer et en favoriser le développement.

C’est à l’occasion d’une présentation de Women Start, le parcours d’accélération d’Orange Fab France dédié aux fondatrices de start-up, que nous avons repéré le surprenant robot démonstrateur KiOne créé par Key Infuser. Sa capacité à manipuler les écrans tactiles de manière autonome, avec une grâce et une précision presque humaine, fait de ce doigt articulé un outil novateur pour présenter de nouveaux smartphones en boutique.

À l’occasion du lancement de son Galaxy Note 9, notre partenaire historique Samsung s’est joint à nous pour tester le robot dans sept pays d’Europe. Pour la première fois, nous avons ainsi formé un partenariat tripartite dans une démarche de test and learn associant un constructeur et un distributeur leaders à une start-up. Ensemble, nous avons accompagné Key Infuser dans l’adaptation de son robot afin de mettre en valeur tous les avantages du Galaxy Note 9, et en particulier son stylet : action sur les icônes, navigation entre les applications, écriture à l’écran…

Les 17 bornes ont été installées entre août et octobre 2018. Elles offrent à nos clients en boutique une nouvelle expérience, ludique et pratique. La solution a été bien accueillie à la fois par les clients et par nos vendeurs qui sont surpris par cet assistant nouvelle génération. Le test a surtout permis, dans cette logique de partenariat tripartite, de dessiner des pistes d’amélioration pour Key Infuser afin que le robot s’intègre encore mieux au parcours client. Nous avons d’ailleurs orienté la start-up vers une agence de design de mobilier de magasin et vers une agence de marketing promotionnel pour étudier des axes de progrès.

Aujourd’hui, notre collaboration se poursuit. Avec Orange Fab, nous imaginons déjà d’autres applications du robot KiOne dans le cadre de lancement de futurs produits et services développés par Orange, notamment autour de la maison connectée ainsi que par d’autres entreprises, comme les banques.

C’est en visitant une expo d’instruments de musique que Domitille Esnard-Domerego, ingénieure de formation, a imaginé une main robotisée capable de manipuler des instruments pour en faire écouter le son. L’idée du robot démonstrateur est devenu un projet concret en 2015 avec la création d’un prototype et le lancement de la start-up Key Infuser. Rencontre avec sa fondatrice.

« Le déploiement dans 7 pays et 17 boutiques est un formidable test pour notre solution »

Domitille Esnard-Domerego, fondatrice de Key Infuser

Pouvez-vous nous présenter votre solution ?

Nous avons créé KiOne, un robot « qui sait toucher » pour proposer des démonstrations de produits en conditions réelles d’utilisation. C’est plus concret qu’une vidéo de présentation, plus ludique et plus explicite pour un client. Avec cette approche robotique, nous mettons en scène le produit et nous le valorisons en montrant toutes ses capacités. Pour le Galaxy Note 9 doté d’un stylet, nous avons ainsi appris à KiOne à écrire sur un écran avec ce stylet.

Vous avez participé au programme Women Start d’Orange Fab France. Quels ont été les bénéfices de cet accélérateur de start-up dirigées par des femmes ?

Il y a trois éléments importants. Tout d’abord, le programme de mentoring est très puissant : il permet de prendre du recul sur son projet, de l’affiner et de bien structurer l’entreprise pour la consolider. Ensuite, Orange Fab nous a ouvert les portes des différentes Business Units d’Orange pour réfléchir concrètement sur leurs besoins opérationnels. C’était une expérience très stimulante et formatrice. Enfin, nous sommes conviées à des événements qui nous permettent d’étendre notre réseau. J’ai notamment été invitée au Women’s Forum en novembre 2018.

Le partenariat entre Key Infuser, Orange et Samsung est-il lié à ce programme ?

Oui, dans le sens où notre solution a été présentée par Orange Fab à Pierre Dormont, VP Sales & Distribution d’Orange et à Benoit Tesson, Head of Channel Marketing EMEA. Ils ont senti immédiatement le potentiel marketing de notre robot. Et ils ont très rapidement pris contact avec Samsung, un partenaire qui partage la même volonté qu’Orange de valoriser les innovations. Le déploiement dans sept pays et 17 boutiques est un formidable test pour notre solution. Cela nous permet de voir comment le robot est perçu par les clients et les vendeurs dans plusieurs pays européens. Les premiers retours semblent très positifs !

Quels sont vos futurs développements ?

Nous travaillons à une meilleure intégration du robot dans le parcours client et à d’autres applications avec Orange. Nous réfléchissons aussi à des usages autres que la démonstration de produit (tri de petits objets ou de billets…). À l’image de la webcam qui est l’œil numérique, ou du microphone comparable à une oreille digitale, KiOne pourrait devenir le doigt technologique de demain !

> En savoir plus sur Key Infuser