Prix POESAM 2019 : Le compte à rebours est lancé !


Plus que quelques semaines avant de connaître le nom des gagnants internationaux de la 9e édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient (POESAM) ! Depuis sa création en 2011, ce prix récompense le développement de jeunes entreprises qui utilisent les Technologies de l’Information et de la Communication pour répondre aux besoins des populations locales (éducation, santé, agriculture, paiement mobile, développement durable…). Le POESAM s’intègre à la fois dans la stratégie d’innovation et dans la politique de responsabilité sociale d’entreprise d’Orange.

Un dispositif early stage pour se faire connaître

Troisième et dernière étape en vue pour le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient ! Un jury international composé de représentants de l’écosystème start-up d’Orange et de partenaires du Groupe se réunira pour désigner les 3 gagnants du Grand Prix. Le dénouement d’une aventure de plusieurs mois.

À la clé : une dotation financière pour les 3 lauréats ainsi qu’un accompagnement personnalisé, pour eux et les 10 finalistes, de la part d’experts ou de partenaires d’Orange pendant 6 mois. Une opportunité unique de développer leur projet auprès de professionnels de la création et du financement de jeunes entreprises.

Le POESAM, c’est également l’occasion pour les start-up récompensées de gagner à la fois en réputation et en crédibilité auprès de tous leurs publics. Certaines d’entre elles pourront également à terme collaborer directement avec le Groupe ou l’une de ses entités !

Retour sur l’édition 2019 du POESAM

Pour les start-up, tout a commencé par une compétition nationale et le dépôt de leur candidature au printemps. Pour participer, leur projet devait répondre à 3 critères :

  • Les start-up doivent avoir moins de 3ans d’existence,
  • être mené par un étudiant, salarié ou entrepreneur de plus de  21 ans,
  • concerner l’un des pays suivants : le Botswana, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Égypte, la Guinée Bissau, la Guinée Conakry, la Jordanie, le Libéria, Madagascar, le Mali, le Maroc, la République Centrafricaine, la République démocratique du Congo, le Sénégal, la Sierra Leone et la Tunisie.

De juin à septembre 2019, chaque filiale Orange des 17 pays concernés a examiné l’ensemble des projets déposés et a effectué une présélection. Une étape qui a donné lieu à des interviews et des pitchs afin d’approfondir certains aspects des candidatures. En 2019, 1 333 dossiers ont ainsi été passés en revue : un chiffre record ! Courant septembre, les jurys nationaux ont élu jusqu’à 3 gagnants par pays. Ce qui porte au total à 48 le nombre de lauréats.

Le POSEAM 2019 en chiffres :

  • jusqu’à 3 projets récompensés dans chacun des 17 pays
  • 3 start-up primées au Grand Prix international
  • 10 000 à 25 000 euros de récompense pour les lauréats du Grand Prix.
  • 10 start-up accompagnées 

Save the date !

On vous donne rendez-vous aux AfricaCom, à Cap Town en Afrique du Sud, le 12 novembre prochain pour l’annonce des gagnants du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient 2019.