L’IA, une opportunité offerte à tous


Olivier Malafronte est fondateur et CEO de PocketConfidant, une start-up qui développe une technologie conversationnelle de coaching individuel basée sur l’intelligence artificielle (IA). Globe-trotter, il a débuté sa carrière en Asie avant de partir aux États-Unis participer à un programme d’accélération. Convaincu que l’intelligence artificielle permet de développer les compétences de chacun, il nous livre quelques conseils autour de son usage par les entrepreneurs et gérants d’entreprise.

Conseil #1

Considérez l’IA comme une opportunité, non comme une menace
Un nageur entraîné gagnera encore en vitesse grâce à une combinaison technique, un cuisinier travaillera plus efficacement avec des ustensiles de qualité… L’idée est la même côté business : un entrepreneur est constamment abreuvé d’informations en tous genres alors qu’une réflexion approfondie nécessite du temps. Les outils d’analyse de données peuvent vous redonner ce temps précieux en s’occupant de traiter et de hiérarchiser la data ou en vous autorisant des moments précis de réflexion en fonction de votre planning et de vos contraintes. Dans cette perspective, l’IA ne peut être une menace mais constitue une opportunité offerte à tous, quels que soient sa réputation ou son portefeuille.

Conseil #2

Misez sur la complémentarité entre intelligence émotionnelle et analyse de données
Toute conversation comporte des biais (éducatif, mémoriel, etc.). L’intelligence conversationnelle, en développement chez PocketConfidant AI (ouvre un nouvel onglet) limite ces biais et dévoile l’évolution de notre pensée. Si l’on ajoute à cela la future capacité de l’IA à créer des liens et des scénarios prédictifs, cette intelligence peut vous aider à prendre des décisions émotionnelles (privées, confidentielles) plus facilement. Celles-ci seront davantage « informées » grâce à la réflexion dans laquelle vous vous engagez et donc plus conscientes. Un atout-clé lors de l’élaboration de projets majeurs de type transformation managériale.

Conseil #3

Pensez automatisation
Remplissage de formulaire, analyse de données structurées dans la finance ou le marketing, tâches manuelles répétitives en usine… Les processus d’automatisation, en perpétuelle évolution, peuvent libérer vos collaborateurs de tâches récurrentes et non inspirantes pour mieux se concentrer sur celles à valeur ajoutée comme l’introspection, la prise de décision, la stabilité émotionnelle.

Conseil #4

Encouragez l’auto-évaluation
Chez PocketConfidant, nous travaillons actuellement sur le traitement du langage naturel. Demain, avec les données récoltées, nous mettrons un pied dans l’IA à proprement parler pour créer des systèmes « miroirs » d’auto-évaluation basés sur la conversation. Faire le point sur soi-même, développer les compétences nécessaires et ses capacités de réflexion… La conversation « engage » et favorise la mise en place de comportements proactifs et réflectifs. C’est de l’empowerment ! Le tout avec un budget limité car les cabinets de coaching et de conseil coûtent souvent cher et ne sont pas épargnés par les biais cognitifs.

Conseil #5

Liez IA et apprentissage
Vous pourrez bientôt intégrer l’IA dans vos dispositifs d’e-learning pour proposer des formations sur-mesure s’adaptant aux besoins de chacun. Tout le monde a la capacité d’apprendre, tout est question d’opportunité et de contexte ! Utiliser l’IA pourrait aider chacun à développer ses capacités et ainsi contribuer à abattre les barrières hiérarchiques existantes dans le monde du travail. Et ainsi favoriser une culture de l’écoute, du dialogue et donc du capital humain.

Logo de PocketConfidant
Olivier Malafronte
Fondateur & CEO

« Vous pourrez bientôt intégrer l’IA dans vos dispositifs d’e-learning pour proposer des formations sur-mesure s’adaptant aux besoins de chacun. Tout le monde a la capacité d’apprendre, tout est question d’opportunité et de contexte ! »

Olivier Malafronte, PocketConfidant