Le Semainier du Lien à la VBN : Le Trajet Boulot Dodo ?


Le Trajet boulot dodo?

Ah , le fameux “métro boulot dodo”… Quand on sortait, à l’heure où blanchit la campagne, pour aller courir derrière son bus, puis tenter de se faufiler dans le métro bondé.
Cette convivialité sans pareil des transports en commun, ou ces embouteillages en voiture, sans parler des trajets à vélo, trottinette ou autres hoverboards. On pestait alors contre ce temps de trajet perdu.
Pourtant, on en fait des choses dans ces moments-là  ! On utilise ce temps “mort” pour lire, on écoute, on dort, on médite… Bref, on titille ou repose ses neurones, mais en tous cas on prend du temps pour soi. 

Bon, l’avantage aujourd’hui, c’est que désormais, on n’est plus obligés tous les jours de se rendre sur place, et donc on peut gagner un temps fou !

Mais que fait-on réellement de ce temps ? Souvent, on l’utilise pour se mettre derrière son ordinateur encore plus tôt, et finir encore plus tard.
Stop ! Il est temps de se déconnecter, et de profiter de ce moment pour se rappeler de la façon dont on utilisait ces temps de trajet.

Etape 1 :

Levez-vous plus tard ! Simple, mais efficace !

Vous ne pouvez pas, car il faut quand même déposer les enfants à l’école ?
Et bien prenez le temps en rentrant au calme, tranquillement, voire faire un léger détour… Regardez votre montre… A cette heure là vous n’étiez même pas au 3e arrêt de métro. Respirez, soufflez.

Etape  2 :

Vous lisiez dans les transports, écoutiez des podcasts, ou la radio ? Et bien, pourquoi ne pas continuer ? Garder un temps, avant votre journée de travail, pour glisser tranquillement jusqu’à votre bureau. Même s’il n’est qu’à deux mètres de vous, une lecture de dix minutes de votre dernier roman en cours vous fera voyager beaucoup plus loin. Et puis c’est bon pour les neurones !

Etape 3 :

Ni aller, ni retour, c’est du temps en plus pour se préparer un bon petit déj au top, et puis un déj digne de ce nom, sans oublier ensuite un dîner de star. Emincer les carottes, peler les oignons, enfin pouvoir faire la recette pour laquelle on a tout acheté mais qu’on n’avait jamais le temps de faire.

Etape 4 :

Pourquoi ne pas profiter de ce temps libéré pour en faire autre chose ? Vous aviez 1h de trajet matin et soir ? C’est autant de temps récupéré pour vous occuper de VOUS ! Débuter une nouvelle activité de tricotage, vous lancer dans la poterie, le yoga, le sport, un MOOC ? Qu’importe, mais réaliser tout ce temps de gagné et ce que vous pouvez désormais en faire (au lieu de surfer sur les réseaux sociaux, errant sans but : sisi, on te connaît ! On est pareil…).

Et nous voici arrivés au moment de vérité :

– soit tu ne fais rien et tu auras perdu 2 minutes sur cette fiche,

– soit tu passes à l’action sur l’une des 3 propositions et tu transformes l’essai.