Hello Show : l’événement 100 % digital made in Silicon Valley


Le contexte de distanciation sociale pousse à l’agilité, en particulier dans le secteur de l’événementiel ! Orange Silicon Valley a ainsi organisé la première édition du Hello Show en mode 100 % virtuel : conférences débats, présentation des dernières tendances, démos de start-up… Retour sur trois jours dédiés au futur de l’innovation avec Mireille Helou, CEO d’Orange Silicon Valley.

Quelle est la spécificité de l’écosystème d’innovation aux États-Unis et comment Orange Silicon Valley s’y intègre-t-il ?

Mireille Helou : L’écosystème d’innovation américain se caractérise par une abondance de capitaux privés qui autorisent des levées de fonds massives, une forte appétence au risque, un système universitaire de premier plan, une multitude de talents venus du monde entier et un marché de taille critique. Nous faisons partie de cet environnement depuis plus de 20 ans et nous faisons figure d’avant-garde pour le Groupe en étant ses yeux et ses oreilles sur place pour décoder les nouvelles tendances et leur potentiel disruptif.

Notre vocation est de former un trait d’union entre différents écosystèmes, cultures et univers. Nous participons et organisons donc des événements et des conférences sur place pour rencontrer des start-up innovantes et apprécier leur valeur ajoutée. La proximité est essentielle pour entamer des partenariats durables !

En raison du contexte sanitaire, de nombreux événements ont été reportés voire annulés. Comment s’est déroulée cette première édition 100 % digitale du Hello Show ?

M.H. : Habituellement, nous organisons des rendez-vous clients une à deux fois par an dans nos bureaux à San Francisco. Cette année, notre ambition était de proposer un événement-phare auquel participerait le Comité exécutif d’Orange. La crise sanitaire en a décidé autrement mais nous avons saisi l’opportunité d’un événement virtuel. Cela nous a permis non seulement de « recevoir » des clients du monde entier mais aussi de réunir des speakers qui sont intervenus depuis leur lieu de résidence ou leur lieu de travail, en France, aux États-Unis – de New York à la Silicon Valley en passant par le Wyoming mais aussi en Chine et en Israël. Parmi eux, le président-directeur général d’Orange Stéphane Richard nous a rejoint pour le lancement. Plusieurs membres du Comité exécutif se sont aussi exprimés au cours du Hello Show : Hugues Foulon sur la cybersécurité, Helmut Reisinger sur la co-innovation avec nos clients et Michael Trabbia sur l’innovation de manière plus globale avec un focus sur la 5G.

Le programme a été très riche : le premier jour était consacré aux grandes tendances économiques et technologiques, en particulier dans ce contexte de pandémie, et le deuxième à un deep dive sur les grandes innovations dans divers secteurs d’activités (Smart Ecosystems, cybersécurité, industrie 4.0, etc.). Enfin, nous avons proposé plusieurs sessions sur la transformation digitale, l’emploi du futur et la robotique lors du dernier jour.

Cette édition digitale a été un vrai succès : plus de 975 personnes inscrites, dont deux tiers externes à Orange, et plus de 590 personnes connectées sur les 3 jours. Toutes nos équipes peuvent être extrêmement fières de ce résultat !

Pourriez-vous nous donner quelques exemples des démos présentées par les partenaires d’Orange aux États-Unis ?

M.H. : Je peux citer la start-up Helium, qui utilise la blockchain pour construire un réseau IoT décentralisé – un modèle assez disruptif par rapport au déploiement des réseaux que nous connaissons. De même, la start-up Croquet.io a présenté sa technologie edge computing qui offre une latence extrêmement réduite dans la communication entre terminaux connectés. En matière d’usage, les possibilités sont multiples, offrant des expériences interactives nouvelles aussi bien pour des publicités interactives que pour des outils de collaboration.

Que retenez-vous de cette édition, tant sur l’événement lui-même qu’en matière de nouvelles tendances ?

M.H. : Je retiens tout d’abord un excellent travail d’équipe, à la fois agile et créatif pour organiser l’événement. Je précise que ce « Hello Show » n’est pas une fin en soi, il s’inscrit dans la continuité d’une conversation plus longue sur l’innovation et la transformation digitale que nous avons avec les clients entreprise d’Orange. La thématique centrale ne pouvait être que l’accélération digitale induite par la pandémie, avec l’usage responsable de la technologie comme fil rouge : banalisation de l’intelligence artificielle, la robotique pilier de l’automation

et des télé-opérations, le rôle des réseaux et particulièrement la 5G… Par ailleurs, la blockchain comme la cybersécurité ont un rôle à jouer dans l’accompagnement d’un monde qui a basculé dans le digital du jour au lendemain.

Auriez-vous quelques exemples de collaborations avec des start-up à partager ? Comment envisagez-vous les synergies futures et plus largement, comment voyez-vous l’avenir d’Orange Silicon Valley ?

M.H. : Je peux citer certains projets dont nous sommes fiers, notamment l’utilisation de la reconnaissance faciale avec Vision Labs (ouvre un nouvel onglet) pour permettre le contrôle d’accès, un projet développé en collaboration avec Orange Business Services. Avec CocoLink (ouvre un nouvel onglet) et Nvidia (ouvre un nouvel onglet), nous avons élaboré une méthode d’utilisation de données sismiques à des fins d’exploration de ressources naturelles pour des entreprises pétrolières et gazières, entre autres. Dans le même esprit, avec Vital Enterprises, nous avions un projet qui concerne des applications industrielles de la réalité virtuelle avec une entreprise d’exploitation minière.

Plus que jamais, nous devons nous souvenir que l’innovation est un travail de collaboration et d’écoute, un apprentissage continu. La technologie et l’innovation sont des leviers de progrès et de transformation indispensables. Chez Orange Silicon Valley, à San Francisco et dans notre nouveau bureau de New-York, nous poursuivons notre objectif de les rendre visibles, accessibles et exploitables pour Orange et ses clients. Dans la vallée la plus dynamique du monde, le champ des possibles est immense !