FittiCoin, l’appli qui récompense votre activité physique


Créée en 2018, la start-up jordanienne FittiCoin encourage un mode de vie sain et dynamique grâce à la marche à pied. Alors que le confinement s’est imposé à une grande majorité de la population dans le monde, FittiCoin, avec l’appui du groupe Orange (ouvre un nouvel onglet), a adapté sa solution pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables. Les explications de Watheq Saffarini, le cofondateur de l’entreprise.

En quoi consiste FittiCoin ?

Watheq Saffarini

Watheq Saffarini : FittiCoin (ouvre un nouvel onglet)est une application mobile qui promeut l’activité physique. La solution rémunère le nombre de pas effectués par son utilisateur en FittiCoins, une forme de monnaie digitale.
Tous les 1 000 pas, l’utilisateur collecte un FittiCoin. Cette monnaie peut ensuite être convertie en bons d’achat ou en réductions auprès de nos partenaires. Pour 50 FittiCoins, vous pouvez par exemple obtenir une boisson offerte en plus d’une achetée.
En Jordanie, ce type de pratique n’est pas courant, ce qui représente un gros challenge pour convaincre les marques de la pertinence de notre solution. Nous travaillons actuellement avec 80 partenaires aux profils très divers : restaurants de quartier, magasins de jouets, marques cosmétiques, coachs sportifs, diététiciens, etc.

Comment la pandémie de Covid-19 a-t-elle affecté votre activité et son fonctionnement ?

Watheq Saffarini : Depuis le mois de mars 2020, alors que la santé est plus que jamais au cœur des préoccupations, notre business est en plein boom. Nos partenaires mettent en avant notre collaboration et nous avons signé 4 nouveaux partenariats dont un avec une célèbre chaîne de café. En interne, la crise sanitaire nous a conduits à réfléchir profondément à nos process. Nous avons dû réfléchir à l’acheminement des récompenses obtenues durant le confinement. Un sujet totalement extérieur à notre cœur de métier ! Finalement, nous sommes parvenus à mettre sur pied un dispositif de livraison intégré que nous proposons à nos partenaires et utilisateurs. Morale de l’histoire : on peut toujours être plus agile et flexible que ce que l’on peut imaginer !

Avez-vous adapté votre solution au contexte actuel ?

Watheq Saffarini : En Jordanie, de nombreux travailleurs journaliers qui se sont trouvés privés de revenus du jour au lendemain. Nous avons proposé à nos utilisateurs de donner leurs FittiCoins pour aider ces personnes et leurs familles. Orange a salué cette idée et pendant les semaines du confinement, a abondé ces dons auprès du gouvernement, à hauteur de 5 DJ (7 dollars) pour 100 FittiCoins donnés. Une manière inédite d’encourager les Jordaniens à rester actifs tout en soutenant les plus défavorisés. Au total, plus de 4 000 dollars ont été récoltés.

Comment préparez-vous le FittiCoin post-Covid ?

Watheq Saffarini : Il est encore tôt pour se projeter. Le retail rencontre de très grandes difficultés et certains de nos partenariats sont en suspens. D’autres souhaitent au contraire approfondir la collaboration pour booster leur taux de fréquentation.

Par ailleurs, nous souhaitons surfer sur notre fraîche notoriété pour nouer des partenariats avec des banques ou des compagnies d’assurance. L’enjeu étant de prouver à ces grandes organisations que notre technologie est à la hauteur.

Orange et FittiCoin une collaboration qui progresse à grands pas !

« Nous avons intégré le programme BIG (ouvre un nouvel onglet), un accélérateur local d’Orange. Nous échangeons régulièrement avec des interlocuteurs de très haut niveau, investis et à l’écoute. Le Groupe nous apporte également une visibilité qui nous permet de convaincre de nouveaux utilisateurs, partenaires et investisseurs. C’est vraiment un programme super.

Et un succès commercial puisque Orange est sur le point de rejoindre FittiCoin avec des récompenses en cartes SIM ou en data ! »