Baromètre French Tech : Orange se démarque


Le 8 novembre 2017, les résultats du Baromètre French Tech de la collaboration entre grands groupes et start-up ont été dévoilés. Orange se distingue dès cette première édition dans la catégorie Investissements et Acquisitions.

Le point sur la coopération entre grands groupes et start-up

Initiée fin 2013 par le gouvernement, la French Tech soutient le développement de start-up prometteuses et la création d’emplois liés à l’innovation. Dans ce contexte, grands groupes et start-up nouent différents types de partenariats. Pour les évaluer, la French Tech a lancé en avril 2017 le 1er baromètre de la collaboration entre grands groupes et start-up, une étude qui analyse et évalue les différents partenariats que nouent ces 2 écosystèmes.

Investissements et Acquisitions de start-up : Orange dans le top 3

À la fois « start-up friendly », agiles et transparentes, les bonnes pratiques d’Orange ont été saluées dans la catégorie Investissements et Acquisitions. Au cours de ces 3 dernières années, le Groupe a en effet accéléré ses investissements dans de jeunes pousses, que ce soit via des fonds de capital-risque extérieurs ou des prises de participations directes. Parmi les bénéfices pour les start-up partenaires : conseil en marketing et communication, appui business et accès à la base de données du Groupe…

Orange Digital Ventures, le fonds d’investissement d’Orange a notamment investi dans les entreprises Actility (solutions réseaux et gestion de systèmes d’information pour l’IoT), Famoco (leader des terminaux Android sécurisés) ou encore la célèbre plateforme de crowdfunding KissKissBankBank, rachetée par La Banque Postale en juin 2017.

Du côté des financements indirects, le Groupe a, entre autres, participé au développement de Talend, un éditeur de logiciel open source introduit au Nasdaq en 2016. De véritables success stories qui ne demandent qu’à se multiplier !

 

Pour aller plus loin

> Retrouvez le baromètre French Tech

> En savoir plus sur Orange Digital Ventures